fbpx

Cameroun : Une fintech sud-africaine débarque

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Spécialisée dans les solutions technologiques associées à la finance, Jumo, une fintech sud-africaine, prévoit de s’installer au Cameroun et au Nigeria.

L’annonce a été faite en marge de la levée de 120 millions de dollars US que la société a réalisée auprès des investisseurs américains lundi 8 novembre.

L’entrée sur les marchés camerounais et nigérian est prévue au courant de l’année 2022. Le canal qu’elle empruntera pour accéder aux deux pays n’est pas précisé, Jumo peut s’appuyer sur ses partenaires tels que MTN et Ecobank qui comptent des filiales au Cameroun et au Nigeria.

Jumo assure avoir trouvé des solutions technologiques qui permettent d’accorder des microcrédits à des particuliers, en minimisant au maximum son coût du risque qui constitue une vraie source d’inquiétudes pour les institutions financières. Ce projet est annoncé alors qu’au Cameroun, son partenaire MTN teste encore son service de microcrédit, tandis qu’au Nigeria, la filiale locale de cet opérateur a reçu sa licence de société de paiements.

La fintech sud-africaine pourra ainsi renforcer son maillage sur les principaux marchés d’Afrique de l’Ouest et du centre. Le microcrédit est un segment négligé par les banques qui le jugent trop risqué.

Au Cameroun surtout, Jumo pourrait bousculer l’univers du microfinancement qui pour l’instant, est géré par des tontines ou des sociétés de microfinance. L’entreprise espère ainsi emballer aussi bien les banques que les pourvoyeurs de service de Mobile Money et les clients. Les 120 millions de dollars que vient de lever Jumo serviront entre autres, à financer son expansion sur le continent et à développer de nouveaux services.

Partager.

Répondre