fbpx

Éthiopie : 600 millions de dollars pour l’adaptation climatique des petits exploitants agricoles

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Banque mondiale vient de débloquer une enveloppe de 600 millions de dollars US pour accompagner les petits exploitants agricoles qui font face aux effets du changement climatique en Éthiopie.

Ce projet bénéficiera à environ 2,3 millions d’Éthiopiens dont les moyens de subsistance sont affectés, a déclaré la directrice de l’Intégration régionale de la Banque mondiale pour l’Afrique et le Moyen-Orient, Boutheina Guermazi, dans un communiqué.
Le financement a été octroyé via l’Association internationale de développement (IDA), la filiale du groupe de la Banque mondiale, qui collaborera avec le Centre mondial pour l’adaptation (GCA) pour la mise en œuvre de ce projet.

« La technologie change rapidement la façon dont les aliments sont produits, transformés et distribués. Le soutien de la GCA explore l’opportunité d’aborder les risques climatiques auxquels les petits exploitants sont confrontés en déployant des outils numériques pour fournir des solutions dans la quête de leur résilience et de l’amélioration de la sécurité alimentaire en Éthiopie », explique Patrick Verkooijen, le PDG du GCA.
Concrètement, le GCA évaluera les risques climatiques pour les petits exploitants dans 14 chaînes de valeur prioritaires des sous-secteurs de la culture et de l’élevage, à l’instar des filières du blé et du riz en Éthiopie.
L’institution basée à Rotterdam aux Pays-Bas identifiera également les outils d’adaptation numériques pour la promotion de l’agriculture intelligente dans le pays est-africain.
Ce financement intervient alors que les agences onusiennes estiment que les épisodes de sècheresse, les épidémies et la crise russo-ukrainienne menacent la sécurité alimentaire de 66,4 millions de personnes en Afrique de l’Est.

Partager.

Répondre