fbpx

Euro-bonds : Le Kenya reviendrait sur le marché en 2024

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une baisse des taux d’intérêt consécutive au fléchissement de l’inflation aux Etats-Unis pourrait encourager Nairobi à relancer son émission d’euro-obligations mise en veilleuse en juillet 2022.  

Le Kenya pourrait revenir sur le marché international pour refinancer 2 milliards de dollars d’euro-obligations arrivant à échéance en juin 2024 après la baisse des taux d’intérêt aux Etats-Unis, rapporte Bloomberg mardi 24 janvier, citant une analyste de la filiale kényane de Standard Chartered Bank.

« Les conditions du marché s’amélioreront si la Fed commence à réduire ses taux. Cela augmenterait la probabilité que le Kenya soit en mesure de refinancer sa prochaine échéance au lieu de puiser dans ses réserves de change», a déclaré Eva Wanjiku-Otieno, analyste focalisée sur l’Afrique chez Standard Chartered Bank Kenya cité par l’agence Ecofin.

L’économie américaine montre depuis quelques semaines des signes de fléchissement de l’inflation, dont un recul de l’indice des prix à la production et une baisse de l’indice des prix à la consommation, qui est tombé à 6,5 % décembre 2022, après avoir atteint un sommet de 9 % en juin de la même année.  

Au regard de ces signes encourageants sur le front de l’inflation, les investisseurs s’attendent désormais à ce que la Réserve fédérale cesse de relever ses taux et commence à réduire les coûts d’emprunt plus tôt que prévu. 

Une baisse des coûts d’emprunt aux Etats-Unis pourrait aider les marchés frontières comme le Kenya à émettre des euro-obligations. Ce pays, classé parmi les pays présentant un risque élevé de surendettement par le Fonds monétaire international, avait renoncé à émettre un eurobond d’un milliard de dollars en juillet 2022, en raison des conditions de marché défavorables.

La dette publique du Kenya s’élevait à 72 milliards de dollars à fin novembre 2022, selon les données de la Banque centrale kényane.

 

Partager.

Répondre