fbpx

Grande distribution, CFAO accentue sa présence en Afrique avec le lancement de son club de marques

Pinterest LinkedIn Tumblr +

CFAO ABIDJANLe groupe CFAO annonce ce 26 novembre la création de son club de marques, réseau d’enseignes internationales  souhaitant accompagner la croissance de la classe moyenne africaine. Cinq premières marques internationales, issues d’une nouvelle génération d’enseignes, rejoignent ce club novateur : La Grande Récré (groupe Ludendo), L’Occitane en Provence, Cache Cache et Bonobo (groupe Beaumanoir) et Kaporal.

Ces nouveaux partenariats permettent à CFAO d’exploiter les points de vente à travers des accords exclusifs (franchises, concessions d’enseigne et de distribution, contrats de distribution).

Le club de marques comprendra une vingtaine d’enseignes et sera déployé en priorité dans les différents centres commerciaux CFAO de huit pays du continent : Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Ghana, Nigeria, République démocratique du Congo et Sénégal.

 « CFAO se veut le catalyseur du développement des marques internationales sur le continent. Nous sommes un accélérateur pour ces enseignes qui voient dans l’Afrique un formidable levier de croissance. Forts de notre expérience et de notre approche de la consommation sur le continent africain, nous ouvrons à ces marques les portes d’un marché en pleine expansion», détaille Xavier Desjobert, Directeur Général de CFAO Retail.

Ce lancement intervient dans le cadre de l’ouverture au second semestre 2015 d’un premier centre commercial à Abidjan (Côte d’Ivoire) construit par CFAO.

Selon Jean-Michel Grunberg, Président du Groupe Ludendo, « Cet accord de franchise nous permet de renforcer la dimension internationale de La Grande Récré. Notre expertise du jouet et la force du concept La Grande Récré sont des atouts majeurs pour satisfaire les nouveaux besoins de consommation du continent africain. » 

La classe moyenne africaine est en pleine explosion sur fond de forte croissance économique. Selon le FMI, sur les dix pays qui connaîtront la plus forte croissance au monde entre 2011 et 2015, sept seront africains. D’après le Mc Kinsey, le chiffre d’affaires des secteurs liés aux services et à la consommation devrait croître de 4 à 5% par an d’ici à 2020 sur le continent. 130 millions de ménages devraient avoir des revenus annuels supérieurs à 5 000 dollars, contre 85 millions aujourd’hui.

La redaction et News Release – African Press Organization (APO)

Partager.

Répondre