fbpx

Guinée équatoriale : Le vice-président sans pitié pour les gangs criminels

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Face à la criminalité qui mine la Guinée équatoriale, une seule réponse : la fermeté.

C’est en effet la stratégie adoptée par ce petit pays de l’Afrique centrale aux prises depuis le début de l’année avec une montée de la délinquance dans les rangs d’une jeunesse livrée aux stupéfiants. C’est ainsi que les autorités équatoriennes ont lancé au cours de mai dernier une vaste campagne pour débusquer et traquer les bandes criminelles qui terrorisent la population en recourant souvent à l’arme blanche pour commettre agressions, vols et pillages.

Population rassurée

Selon la télévision d’État TVGE, plusieurs brigades de policiers et gendarmes, constituées de 816 éléments, sont mobilisées en permanence dans les lieux où sévissent ces gangs. Ce qui a permis l’interpellation de centaines de suspects qui ont été déférés devant de la justice pour répondre de leurs forfaits. Jugés coupables, certains d’entre eux croupissent déjà en prison. Lors d’un déplacement dans la ville de Bata, le président de la république Obiang Nguema Mbasogo a tenu à rassurer la population en lui expliquant que tout a été mis en œuvre par l’appareil sécuritaire pour mettre hors d’état de nuire les malfrats qui s’attaquent aux honnêtes citoyens pour les déposséder de leurs biens en les terrorisant. «Si le peuple pleure, le gouvernement doit réagir sans se poser de question. J’ai décidé de nettoyer les rues de la Guinée équatoriale et d’enseigner le droit chemin aux jeunes qui commettent des crimes dans le pays. Trop c’est trop, le peuple doit recouvrer sa sécurité », avait tweeté pour sa part le Vice-président de la République Teodoro Nguema Obiang Mangue.

Source : Le Canard Libéré 

Partager.

Répondre