fbpx

La RDC va se doter d’une nouvelle zone industrielle en 2023

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Integrated Industrial Platforms (ARISE IIP), le groupe sud-africain spécialisé dans le développement et l’aménagement des écosystèmes industriels, vient de conclure un partenariat avec le gouvernement de la RDC en vue du développement de la zone industrielle de Kin-Malebo, située à une quarantaine de kilomètres de Kinshasa, la capitale.

Selon cet accord, ARISE IIP investira 200 millions de dollars dans le développement de la zone industrielle de Kin-Malebo. Le projet est un partenariat public-privé entre les deux parties, chacune détenant respectivement 60 % et 40 %. Situé à 40 km de Kinshasa et à 10 km de l’aéroport international, le site permettra de créer près de 20.000 emplois directs et indirects et cible un objectif de 850 millions de dollars d’investissements dans divers secteurs. Les travaux de construction débuteront dès le mois prochain pour être achevés en septembre 2023.
La zone industrielle s’étendra sur une superficie de 514 hectares pour la phase I et va concentrer ses activités sur la transformation du bois, de volailles et la production de boissons dédiées au marché local. La zone accueillera par ailleurs des entreprises spécialisées dans le secteur pharmaceutique, le recyclage du plastique, l’électroménager, les véhicules électriques ainsi que d’autres industries de transformation, indique le communiqué publié par le groupe ARISE IIP dont le capital est détenu par la célèbre famille Gupta à laquelle la justice sud-africaine demande des comptes suite aux soupçons de trafic d’influence qui pèsent sur certains de ses dirigeants.
Le groupe sud-africain possède une longue expérience dans l’aménagement des zones industrielles sur le continent. Outre ses réalisations au Bénin et au Togo, c’est ce groupe qui a aménagé la zone économique spéciale du Gabon (GSEZ), positionnée sur l’industrie du bois. Elle a généré 16 000 emplois et attiré 120 investisseurs. 

Résultat : d’exportateur de grumes, le Gabon est devenu le deuxième producteur et exportateur mondial de placage, et le premier en Afrique.

Partager.

Répondre