fbpx

L’Angola invité à rejoindre le groupe Africa 50

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Angola a reçu une invitation à rejoindre le groupe Africa 50, une plateforme d’investissements dans les infrastructures panafricaines, comprenant actuellement 28 pays.

L’invitation a été formulée au Chef de l’État angolais, João Lourenço, lors d’une audience accordée au président du conseil d’administration du groupe Africa 50, Alain Ebobissé.

Joao Lourenco, President de la republique d’Angola

« L’intégration ou non de l’Angola dans le groupe Africa 50 dépend des critères des entités du pays », a déclaré Ebobissé à la presse à l’issue de l’entrevue, notant que la rencontre a également servi d’analyser les moyens à même de permettre à l’Angola d’accroitre ses investissements dans le secteur des infrastructures. 
La coopération entre l’Angola et le groupe Africa 50 dans le domaine de l’énergie solaire a également été au centre des entretiens entre les deux parties, précise-t-on de même source.

Pour rappel, Africa 50 a son siège à Casablanca, au Maroc. Selon le rapport sur l’investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, l’Angola a enregistré des flux nets d’investissements étrangers directs (IDE) de 1,9 milliard de dollars en 2020, contre 4,1 milliards de dollars en 2019. Cela s’explique par le ralentissement du rapatriement des capitaux par les multinationales du pétrole et du gaz.

Partager.

Répondre