fbpx

Le FMI revoit à la hausse la croissance en Angola de 2,4% à 3% cette année

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la hausse le taux de croissance économique en Angola de 2,4% à 3% cette année et salué les réformes politiques et économiques en cours dans le pays.

«L’économie angolaise devrait croitre de 3% cette année et d’environ 4% à moyen terme», a déclaré lundi 31 janvier le directeur du département Afrique du FMI, Abebe Aemro Selassie. 
Il a rappelé que l’Angola a été confronté à de multiples chocs, tels que la baisse des prix des matières premières, en 2015 et 2016, avec des effets énormes sur l’économie, exacerbés par la pandémie du Covid-19 qui a eu un impact négatif sur l’économie.
« Enfin, nous assistons à une expansion économique, ce qui est très important et encourageant, car elle reflète les mesures prises par le gouvernement pour contrôler les déséquilibres macroéconomiques », a relevé Selassie.
L’économie angolaise devrait être sortie de récession en 2021, avec une croissance de près de 0% attendue, les principales institutions et analystes internationaux prévoyant une croissance économique de plus de 2% cette année.
Ces prévisions sont soutenues non seulement par le redressement des prix du pétrole, mais aussi par la croissance de l’économie non pétrolière, grâce aux différents programmes et actions en cours pour diversifier l’économie nationale.
Le responsable a ajouté que compte tenu de toute l’adversité des chocs auxquels l’Angola a été confronté, un effort remarquable a été fait pour faire face aux déséquilibres et il est très encourageant de voir la croissance et le maintien des réformes économiques comme clés de l’avenir.
Il a, par ailleurs, souligné qu’il était trop tôt pour penser à un nouveau programme de financement du FMI pour l’Angola, après la fin du programme d’ajustement financier de 4,5 milliards de dollars en décembre dernier.

Partager.

Répondre