fbpx

Les Emirats arabes unis s’engagent un peu plus en RDC

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Au terme de sa visite à Abu Dahbi, capitale des Emirats Arabes Unis, le président Félix Tshisekedi a obtenu des engagements des partenaires émiratis pour attirer plus d’investissements en RDC.

 Un milliard de dollars seront mis à la disposition de Kinshasa, en plus de 30 véhicules militaires blindés tactiques, par les Emirats arabes unis. L’annonce a été faite par Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane, prince héritier d’Abu Dhabi et vice-commandant suprême des forces armées émiraties, à l’issue d’une rencontre avec le chef de l’Etat de la RDC, le dimanche 10 octobre.

Cette rencontre a été l’occasion pour les deux dirigeants d’aborder les questions de la collaboration et des opportunités d’investissement dans divers domaines notamment, les infrastructures, l’énergie, la santé, les mines et la sécurité. Une prochaine rencontre est prévue dans la capitale émiratie où, selon la cellule de communication de la présidence congolaise, plusieurs accords seront signés.

Le NIMR lance la nouvelle génération de véhicules blindés AJBAN et HAFEET Mark 2 des Emirats arabes unis

Ce don de matériels militaires viendra en renfort aux forces armées de la RDC qui luttent contre plusieurs groupes armés rebelles et terroristes qui sévissent à l’est du pays.

Depuis l’arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi, Kinshasa a pris des engagements forts pour faire face à la crise sécuritaire, tout en accélérant ses projets de développement. Ainsi, depuis plusieurs mois, les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu ont été placées sous état de siège, précisément pour mettre fin aux activités des groupes armés. Une initiative qui a été suivie d’un renforcement de la coopération avec les partenaires du pays, dont les Etats-Unis, visant à améliorer les capacités des forces armées congolaises.

 

Partager.

Répondre