fbpx

Mali : Choguel K. Maïga, le Premier ministre, a défendu son bilan devant le CNT

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A la veille du week-end, la politique générale du gouvernement conduite par le Dr. Choguel K. Maiga fut mise à nu face aux parlementaires du CNT. Occasion d’indiquer que la transition sera pilotée sur une durée de 24 mois même sans consensus avec la Cedeao.

Le Premier ministre a présenté devant le Conseil national de transition (CNT), organe législatif de la transition, pour défendre le bilan de ses dix mois passés à la Primature. Il avait été nommé au début du mois de juin dernier. Le colonel Malick Diaw, président du CNT, a fermement exigé du Premier ministre qu’il rende des comptes. Face aux membres du CNT, le Premier ministre dira que le Mali ne cédera pas face à la Cedeao qui opte pour un délai additionnel de 16 mois. « Nous avons un chronogramme de 24 mois qui reste non négociable. Mon gouvernement a déjà défini la feuille de route et n’entend pas s’attarder sur les discussions car le comité de suivi des Assises nationales de la Refondation a vu le jour au dernier conseil des ministres  » déclare-t-il.

S’il assume la fin de mission de l’opération militaire Barkhane, Choguel K. Maïga s’est dit favorable au renouvellement du mandat de la Minusma. On notera que le gouvernement se sera distingué en matière de Défense et la Sécurité, et dans une moindre mesure les Affaires étrangères : un total de 35% du programme gouvernemental.

Avant de clore les débats, le chef du gouvernement a mis ses ministres à disposition des parlementaires. Autrement dit, ils pourront passer pour des explications sectorielles selon le département qui suscitera l’attention des membres du CNT.

 

Partager.

Répondre