fbpx

RDC : Aeroport Mbuji-Mayi, China Jiangxi Corp remporte l’appel d’offres de la réfection

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Fermé au trafic aérien depuis deux ans pour raisons de sécurité, l’aéroport international de Mbuji-Mayi va bientôt rouvrir ses portes. L’offre de la société publique chinoise Jiangxi Corp a été retenue meilleure à celle de ses concurrents pour les travaux de réfection. La réouverture de cet aéroport stratégique contribuera fortement à relancer l’économie du pays car cette région enclavée regorge de diamants.

 

Jiangxi Corp ou la démonstration de force de la Chine 

D’un montant de 23 millions de dollars US, les travaux devant relancer les activités de l’aéroport international de Bipemba à Mbuji-Mayi, région du Kasaï Orientale ont été remportés de main de maître par la China Jiangxi Corp traditionnellement connue pour compter ses lauriers dans les pays anglophones du continent. Face à l’entreprise publique chinoise, la concurrence était pourtant de taille. En effet, l’on comptait parmi les entreprises en lice, Synohydro, une autre entreprise chinoise réputée dans le secteur des grands travaux mais surtout le mastodonte égyptien The Arab Contractors. Ces deux dernières présentaient des offres bien supérieures à celle de Jiangxi Corp.

tinmar 970
le président de la RDC, Félix Tshisekedi, dans l’un des salons de l’aéroport rénové.

le président de la RDC, Félix Tshisekedi, dans l’un des salons de l’aéroport rénové.

Ce marché permet également à la China Jiangxi Corp de prendre un nouvel élan après ses déboires au Kenya. La société chinoise a été récemment visée par de nombreuses affaires présumées de corruption qui lui ont fait perdre de nombreuses opportunités dans ce pays d’Afrique de l’est.

Enfin, cette infrastructure, voie unique d’accès à la région, permettra de relancer la production de diamants, principale ressource de la région du Kasaï. Cette activité industrielle contrôlée par la MIBA (Société minière de Bakwanha), en partie détenue par l’État permettra aussi à cet aéroport d’être rentable. Selon les experts de l’Aiport Council International (ACI), un aéroport est rentable à partir de 1 million de visiteurs par an.

Partager.

Répondre