fbpx

South Africa : Vodacom va racheter les parts de sa maison-mère dans Vodafone Egypt

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le groupe sud-africain de télécommunications Vodacom prévoit, sous réserve de l’accord de ses actionnaires, d’augmenter son capital social de 13% afin de financer son projet d’acquisition des 55% des parts que son actionnaire de référence, le britannique Vodafone détient dans le tour de table de Vodafone Egypt.

Au total, ce sont 242 millions de nouvelles actions qui seront émises et viendront s’ajouter aux 1,8 milliard d’actions que compte actuellement la compagnie. Vodacom espère ainsi mobiliser 2,12 milliards de dollars qui lui permettront de financer 80% de l’opération égyptienne, les 548 millions de dollars restants devant être financés en cash. Le groupe a mandaté le cabinet PwC pour fournir une opinion sur l’équité de la transaction proposée qui sera incluse dans la note d’information distribuée aux actionnaires avant l’assemblée générale de janvier 2022, au cours de laquelle les actionnaires minoritaires se prononceront sur le projet.

En optant pour une augmentation de capital pour financer cette opération, le groupe évite ainsi d’accroître son endettement qui était de 2,27 milliards de dollars au 31 mars 2021 marquant la fin de son exercice comptable. Aussi, sa trésorerie estimée à 1 milliard de dollars, peut tenir le coup. Si cette acquisition se concrétise, Vodafone va réussir ce qu’il a précédemment réalisé au Kenya, lorsqu’il a cédé ses parts majoritaires détenues dans Safaricom, à sa filiale sud-africaine. Cela permettra de consolider ses activités africaines autour d’une seule et même entité.

 

Partager.

Répondre