fbpx

Zambie : Airtel et Ericsson recyclent les déchets électroniques

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Conscients que les déchets électroniques sont une source de pollution et de danger pour l’homme et pour l’environnement, Airtel Zambie et Ericsson se mettent ensemble en Zambie pour le recyclage. Une  éco-participation  pour ces deux géants de la télécommunication afin de promouvoir l’initiative de sensibilisation et de collecte des déchets électroniques dans le cadre du programme mondial de recyclage des produits d’Ericsson.

 

Il faut souligner avant tout que le programme d’Ericsson couvre les opérations de collecte, de mise hors service, du transport, du stockage ainsi que du recyclage écologique des technologies obsolètes. C’est dans cette dynamique que Airtel Networks Zambie Plc s’est associé à Ericsson (NASDAQ: ERIC) dans le cadre d’un programme de « reprise de produits » visant à minimiser le potentiel impact sur l’environnement engendré par l’élimination des équipements électriques défectueux.

Le programme de reprise des produits fait partie des efforts de développement durable d’Ericsson visant à assumer la responsabilité des impacts environnementaux de tous les produits et services au cours de leur cycle de vie. Ce programme garantit que les matériaux défectueux soient traités et recyclés de manière à respecter l’environnement.


Airtel continue à s’engager à faire en sorte que le paysage de la Zambie soit préservé de manière durable et se donne pour objectif de réduire l’impact sur l’environnement en commençant par ses propres activités.

Le PDG et Directeur Général d’Airtel, Apoorva Mehrotra, souligne à ce propos  » Airtel s’engage à être socialement responsable. Nous pensons que l’adoption de techniques d’élimination responsable des déchets électroniques contribuera à juguler l’impact sur l’environnement. Nous collaborons avec Ericsson au niveau de la gestion des déchets électroniques non seulement pour évacuer les déchets, mais aussi pour sensibiliser le grand public et toutes les parties prenantes clés quant à l’importance d’une élimination appropriée des déchets électroniques dans le pays. »

Ericsson fournit des services gratuits de récupération des produits et d’élimination en toute sécurité pour les équipements qui ont atteint leur durée de vie, dans le cadre de la responsabilité élargie du producteur de l’entreprise. Ericsson propose ce programme à tous ses clients du monde entier, ce qui garantit que les déchets électroniques ne se retrouvent pas dans des zones à commerce restreint ou des décharges.

Todd Ashton, vice-président et Directeur d’Ericsson Afrique de l’Est et du Sud, déclare: « Ericsson vise à minimiser l’impact environnemental négatif de nos propres activités et produits en exploitation, tout en fournissant des solutions qui permettent une économie à faible émission de carbone. Notre partenariat avec Airtel en Zambie étend la portée de notre programme de reprise des produits pour inclure la sensibilisation à ce sujet et contribuer à garantir que les matériaux en fin de vie soient traités de manière écologiquement responsable. »

Les déchets électroniques, qui ne sont pas recyclés correctement, constituent un risque sous-estimé pour l’environnement à travers le monde. L’initiative d’Airtel Zambie vise à sensibiliser et à minimiser l’impact environnemental potentiel associé à l’élimination des équipements électriques et électroniques déclassés dans le pays.

 

 

À PROPOS D’ERICSSON

Ericsson permet aux fournisseurs de services de communication de capturer toute la valeur de la connectivité. Le portefeuille de la société englobe les réseaux, les services numériques, les services gérés et les entreprises émergentes. Il est conçu pour aider nos clients à passer au numérique, à accroître leur efficacité et à trouver de nouvelles sources de revenus. Les investissements d’Ericsson dans l’innovation ont permis à des milliards de personnes à travers le monde de bénéficier des avantages de la téléphonie et du haut débit mobile. L’action Ericsson est cotée au Nasdaq Stockholm et au Nasdaq New York.

Partager.

Répondre