fbpx

Addis-Abeba : Vera Songwe quitte ses fonctions à la tête de la CEA

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Secrétaire générale adjointe de l’ONU et Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), Vera Songwe, quitte ses fonctions, à compter du 1er septembre 2022, après cinq années, indique le communiqué de l’organisation onusienne

Annonçant sa décision de se retirer lors d’une réunion-débat le 22 août, Mme Songwe a remercié le personnel de la CEA pour son esprit d’équipe et son soutien pendant son mandat.

«Ce fut un privilège de travailler avec vous et de servir l’ensemble du système des Nations Unies. Je ne saurais trop exprimer ma gratitude pour le soutien, les encouragements, les conseils, la patience et l’amitié que j’ai reçus de votre part tout au long de ces années », déclare Mme Songwe.

Sous sa direction, indique le communiqué de l’organisation onusienne, la CEA a joué un rôle essentiel dans la promotion de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) aux niveaux national, sous-régional et continental ; l’accès à des ressources adéquates pour financer les initiatives de relance en temps de Covid-19 en Afrique ; la création de partenariats public-privé ; et la promotion de la fabrication locale pour assurer une croissance économique durable et réduire la volatilité de la croissance en Afrique.

Dans le document suivant intitulé Questions-réponses avec la secrétaire exécutive elle revient sur son mandat à la CEA et sur ce que la Commission a pu accomplir sous sa direction.

Dans son message d’adieu adressée au personnel le 31 août, Mme Songwe s’est dit «heureuse de transmettre la décision du Secrétaire général de nommer Antonio Pedro (Secrétaire exécutif adjoint de la CEA chargé de l’appui aux programmes) au poste de Secrétaire exécutif par intérim, à compter du 1er septembre 2022, jusqu’à nouvel ordre. Elle a exhorté le personnel à apporter tout son soutien à M. Pedro.

Partager.

Répondre