fbpx

Aéronautique : Airbus garde l’avantage sur Boeing au 1er semestre

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A la fin du premier semestre 2022, Airbus affiche une bien meilleure santé que son rival Boeing, même si globalement, le duopole est bien sur les rails de la croissance avec la reprise du trafic aérien.

Les différences de gamme d’avions des deux constructeurs aéronautiques permettent toujours à l’avionneur européen de faire la course en tête sur le marché. Le carnet de commandes d’Airbus à fin juin 2022 comprend 7.046 appareils contre 4.200 pour Boeing. Airbus a livré sur les six premiers mois de l’année 297 avions et enregistré 259 commandes nettes (ndlr : d’annulations), quand son concurrent a réalisé 216 livraisons et compté 205 commandes nettes. Les écarts, amplifiés par la crise des 737 MAX de Boeing, désormais autorisés à reprendre les vols, se réduisent un peu.

Pour un chiffre d’affaires semestriel de 30,6 milliards de dollars, en retrait de 5 %, Boeing réalise une perte opérationnelle de 395 millions de dollars et affiche une perte nette consolidée d’un milliard.

 De son côté, Airbus a les poches bien remplies. Sur les six premiers mois de l’année, le groupe a engrangé 24,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires, avec une stabilité dans l’aviation commerciale, une croissance de 6 % dans les hélicoptères et de 11 % dans la défense. Son résultat d’exploitation brut ajusté atteint 2,6 milliards et le bénéfice net consolidé 1,9 milliard. Enfin, le groupe dégage au premier semestre 2 milliards de cash-flow.

 

 

Partager.

Répondre