fbpx

Afrique : Les 10 pays accablés de dettes

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon un rapport de la Banque mondiale, la dette extérieure (publique et privée) des pays africains s’évalue à environ de 1 074 milliards de dollars US.

Une surcharge, obérant les finances publiques, qui ne cesse de croître au niveau du continent dans son ensemble. La faute aux déficits budgétaires devenus la règle ces trois dernières années à cause de la Covid-19 principalement.

Le recours à l’endettement est depuis, l’alternative de nombreux pays africains pour combler leur déficit de dépenses budgétaires. 

La Banque mondiale indique que l’enveloppe des pays africains s’est établie à 1 074 milliards de dollars US dont 790 milliards contractés par l’Afrique subsaharienne. Le reste supporté par l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient.

Une poignée de pays concentre la dette

Ainsi, la dette extérieure africaine est concentrée au niveau d’une poignée de pays. Le top 10 des pays les plus endettés cumule une dette globale de 734 milliards de dollars US, soit plus de 68,34% de la dette extérieure totale du continent. 

L’Afrique du Sud, avec un total de 170,01 milliards de dollars US, occupe la première place suivie de l’Egypte : 143,25 milliards de dollars, le Nigeria : 76,21 milliards de dollars, l’Angola : 67,28 milliards de dollars, le Maroc : 65,41 milliards de dollars, le Mozambique : 62,82 milliards de dollars. Suivent la Tunisie : 41,6 milliards de dollars, le Kenya : 41,20 milliards de dollars, le Ghana : 36,18 milliards de dollars) et l’Ethiopie : 30,02 milliards. 

Alors qu’il est reproché à la Côte d’Ivoire d’aller dans l’excès en matière d’endettement, il faut noter, et c’est important, qu’aucun pays de la zone FCFA ne figure dans la liste.

Partager.

Répondre