fbpx

Bénin : Un groupe indien investit 13 milliards de FCFA dans l’agroalimentaire

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le groupe indien Nand Kishore & Sons, actif dans le négoce de bois, investira 13 milliards FCFA dans la construction d’une usine de transformation de noix de cajou au niveau de la Zone industrielle de Glo-Djigbè (GDIZ) au Bénin.

L’accord d’investissement a été signé le 15 novembre entre la compagnie et le gouvernement béninois. La construction de l’unité démarrera en décembre avec un début des activités escompté en août 2022. L’usine s’étendra sur une superficie de 6 hectares et sera dotée d’une capacité de transformation de 30 000 tonnes de noix de cajou par an. Elle devrait permettre en outre de générer 600 emplois directs.

Ce nouveau projet intervient quelques semaines après l’annonce par la société Atlantic Moulin Bénin d’un investissement de 14 milliards Fcfa pour l’implantation d’une unité de production de 90 000 tonnes de farine de blé dans la même zone industrielle.   

Plus globalement, ces différentes initiatives privées s’inscrivent dans la logique du gouvernement visant à accroître la valeur ajoutée générée par le secteur agricole. Dans cette optique, la zone industrielle cible, outre la transformation de la noix de cajou, celle d’autres produits comme l’ananas, le coton et le soja.

Partager.

Répondre