fbpx

Covid-19/Marchandises essentielles : Emirates SkyCargo dessert le Maroc

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour ce faire, deux services cargo hebdomadaire pour maintenir la liaison avec les marches internationaux. 

 

 

Emirates SkyCargo annonce, ce 21 avril, opérer deux vols cargo hebdomadaires reliant Casablanca et Dubaï. Pour cette opération, la compagnie utilise la soute inférieure cargo de son avion passager, le Boeing 777-300ER, permettant ainsi aux clients d’accéder à une capacité allant jusqu’à 50 tonnes par vol.

tinmar 970

emirates«Emirates SkyCargo, qui réitère encore une fois son engagement à acheminer les produits de première nécessité pendant la période de la pandémie du Covid-19, a opéré dimanche dernier un vol charter spécial pour le transport d’environ 18 tonnes de fournitures médicales de Shanghai vers Casablanca, via Dubaï», souligne un communiqué de la compagnie émiratie. 

Aujourd’hui, les principales importations par Emirates SkyCargo vers le Maroc comprennent les fournitures médicales et les diverses marchandises, tandis que les principales exportations comprennent les fruits, les légumes et d’autres marchandises.

Le nouveau programme de vols d’Emirates SkyCargo pour ses opérations mondiales, qui comprend des vols de fret opérés par ses avions passager les Boeing 777, a été mis en place pour couvrir plus de 50 destinations au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie, en Europe, en Amérique du Nord et en Australie, et dont la plupart des destinations sont desservies par plusieurs vols hebdomadaires et quotidiens. «Le programme de vols et de destinations cargo desservis par les avions passagers ont été mis en place en coordination et en parfaite adéquation avec les opérations de fret régulier d’Emirates», explique le communiqué. 

Depuis début janvier dernier, Emirates SkyCargo a transporté mondialement plus de 93 000 tonnes de denrées périssables et plus de 20 000 tonnes de produits pharmaceutiques. Le transporteur a également acheminé plus de 3000 tonnes de fournitures médicales pour lutter contre le Covid-19 à travers le monde.

Partager.

Répondre