fbpx

Dette : La Zambie pourrait être le premier pays en défaut de paiement

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ça ne sent pas du tout bon pour la Zambie. Le pays d’Afrique australe pourrait être le premier du continent à être en défaut de paiement. En effet, les créanciers viennent de rejeter ce vendredi 13 novembre son ultime demande de moratoire pour sa dette.

C’est en septembre dernier que Lusaka avait sollicité l’indulgence de ses prêteurs privés pour une suspension de six mois du paiement des échéances de trois eurobonds (euro-obligations) à partir du 14 octobre. C’était l’unique manière d’échapper au défaut de paiement à cette date qui correspondait à celle du remboursement périodique d’une obligation de 750 millions de dollars qui arrive à échéance en 2022.

« Bien que le gouvernement regrette que les obligataires n’aient pas approuvé les demandes formulées de bonne foi par la Zambie, nous restons déterminés à trouver une solution consensuelle et collaborative à la dette », a déclaré la ministre des Finances Bwalya Ng’andu dans un communiqué ce vendredi.

tinmar 970

Ce n’est pas l’unique dette posant problème au pays dont l’essentiel des ressources fiancières dépend de sa production de cuivre et dont les cours ont connu une chute très forte au cours des derniers mois. Ainsi, les créanciers privés internationaux avaient également été sollicités pour deux autres dettes, une d’1 milliard de dollars et une autre d’1,250 milliard. Ces deux eurobonds arrivent respectivement à échéance en 2024 et en 2027.

La Zambie n’est certes pas le pays le plus endetté du continent, puisque la Banque africaine de développement (Bad) estime à 80% de son PIB le cumul de tous ses engagements vis-à-vis de ses créanciers. Néanmoins, un pays peut être surendetté dès que ses échéances dépassent sa capacité de remboursement. Hors c’est visiblement le cas cette année, suite au recul de 4% de son PIB en 2020, alors que les deux dernières années avaient permis d’enregistrer une croissance de 1,7% et 4%.

 

Partager.

Répondre