fbpx

Diamant : Négociations tendues entre De Beers et le Botswana

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La compagnie minière sud-africaine De Beers a annoncé vendredi 17 décembre qu’elle n’est toujours pas arrivée à conclure un nouvel accord longue durée avec le Botswana.

C’est un nouveau rendez-vous manqué pour les deux parties qui avaient prolongé d’un an le précédent accord expirant en décembre 2020, afin de négocier sereinement les termes de leur future collaboration. Une nouvelle fois, c’est la pandémie qui est avancée comme explication principale à ce retard dans les négociations. Le gouvernement botswanais et De Beers ont donc convenu d’une nouvelle prolongation de six mois, jusqu’en juin 2022 donc, pour «achever les discussions concernant le renouvellement du contrat, suite aux bons progrès réalisés en 2021 ».
A noter que la société Debswana, coentreprise 50/50 entre l’Etat et De Beers qui s’occupe de l’exploitation des diamants dans le pays devrait produire 23 millions de carats en 2021.

Partager.

Répondre