fbpx

E-éducation: Airtel Africa scelle un partenariat avec l’Unicef

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Airtel Africa, la branche africaine du groupe télécoms indien Bharti Airtel, et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) ont annoncé lundi 1er novembre la signature d’un accord de partenariat sur cinq ans.

 Il porte sur la connexion à Internet des écoles ainsi que leur accès gratuit aux plateformes d’apprentissage dans treize marchés de l’opérateur télécoms que sont le Tchad, Congo, RD Congo, Gabon, Kenya, Madagascar, Malawi, Niger, Nigeria, Rwanda, Tanzanie, Ouganda et Zambie.

Airtel Africa a consenti d’investir 57 millions de dollars dans cette initiative qui vise à donner aux écoliers de meilleures conditions d’apprentissage. « Des centaines de millions d’enfants en Afrique ont vu leur éducation interrompue ou suspendue en raison de la pandémie de Covid-19. En défendant l’éducation numérique pour les enfants en Afrique, ce partenariat avec Airtel Africa contribuera à remettre l’apprentissage des enfants sur les rails», a déclaré Henrietta Fore, directrice générale de l’Unicef.

Le partenariat signé par Airtel Africa et Unicef cadre, pour l’opérateur télécoms, avec sa nouvelle stratégie de développement durable déclinée en quatre piliers. Le troisième pilier, baptisé «Notre communauté» fait de l’amélioration de l’accès à l’éducation une priorité absolue. Pour l’Unicef, par contre, cet accord s’inscrit dans son projet «Reimagine Education», une initiative mondiale lancée en 2020 appelant à des investissements des secteurs public et privé dans l’apprentissage numérique en tant que service essentiel pour chaque enfant et chaque jeune à travers le monde. Elle vise à donner aux enfants «une chance de rattraper leurs besoins d’apprentissage au milieu de la pandémie mondiale en cours».

 

Partager.

Répondre