fbpx

Guinée : Nouveau remaniement gouvernemental à Conakry 

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le scandale des infrastructures routières a conduit à la constitution d’une nouvelle équipe gouvernementale où les barons de la Transition sont reconduits. 

Le second gouvernement du Dr. Bernard Gomou est enfin officiel depuis le week-end dernier. Confirmé à la primature depuis près de deux mois, il dispose d’une équipe de  27 ministres auxquels il faut ajouter deux secrétaires généraux.

Mamadi Doumbouya, Bernard Gomou

Bernard Gomou, le Premier ministre en compagnie de Mamadi Doumbouya, President de la Transition en Guinee

La gente féminine est représentée à la hausse avec sept femmes. La justice reste la priorité du moment avec le  Garde des Sceaux, Alphonse Charles Wright en tête de préséance.

Aussi la diplomatie reste aux mains du Dr. Morissanda Kouyaté alors que les régies financières du Budget sont toujours contrôlées par Lancinet Condé.

Le ministère de l’Environnement voit arriver Safiatou Diallo précédemment Secrétaire générale du département. Les Mines qui restent fondamentales pour l’économie nationale voient Moussa Magassouba confirmé.

À l’origine du remaniement pour réseau organisé de détournement des marchés publics, le ministère des Infrastructures sera désormais conduit par Elhadj Gando Barry, précédemment Secrétaire général du ministère du Budget.

Félix Lamah qui était précédemment expert en développement atterri au département des Transports. Le porte parole du gouvernement Ousmane Gaoual Diallo conserve les Postes et Télécommunications, en plus de l’Economie numérique.

En tout trois entrants, deux permutations et les autres confirmés à leur poste. Au Premier ministre, Bernard Gomou de se présenter à l’Assemblée nationale pour présenter sa politique générale.

Partager.

Répondre