fbpx

Mali : Coucou, revoilà Choguel Maïga

Pinterest LinkedIn Tumblr +

C’est la fin du suspense à propos du retour de Choguel Maïga à la primature. Le Président de la Transition au Mali, le Colonel Assimi Goïta a abrogé le décret nommant le colonel Abdoulaye Maïga Premier ministre par intérim, ouvrant la voie au retour de Choguel Maïga à la tête du gouvernement après 4 mois d’arrêt-maladie.

L’annonce a été faite hier dimanche soir au journal télévisé de la chaîne nationale.  Choguel Maïga, un civil nommé Premier ministre en juin 2021, avait été contraint par des ennuis de santé à un repos forcé en août. Il avait été remplacé par le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, le Colonel Abdoulaye Maiga.

De retour sur la scène politique il y a une dizaine de jours, l’ancien Premier ministre avait déclaré, après avoir rencontré le Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, que « Par la grâce d’Allah, après trois mois d’absence, me revoici parmi vous, en possession de mes capacités physiques et intellectuelles.» Depuis, les spéculations allaient bon train sur son retour ou non à la primature. A Bamako, plusieurs analystes prêtaient à son intérimaire le Colonel Abdoulaye Maïga, la volonté de rester en poste en scrutant quelques actes posés par ce dernier. Il a par exemple changé le chef des services administratifs et financiers de la Primature (le Secrétaire général) qui était un très proche de Choguel Maïga. Il se murmure également qu’il aurait essayé de convaincre le Chef de la junte pour le maintenir à la Primature. Mais à l’évidence, Assimi Goïta a encore besoin du soutien politique de Choguel Maïga dont le mouvement avait contribué à le faire roi, pour prendre le moindre risque de se brouiller avec lui

Partager.

Répondre