fbpx

Mali : Une prolongation de 4 ans proposée à la Cédéao 

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Abdoulaye Diop. le ministre des Affaires étrangères malien, s’est rendu à Accra, la capitale du Ghana, pour présenter les conclusions des Assises nationales de la réfondation (ANR)au président en exercice de la Cedeao, Nana Akufo Addo.

Au lendemain de la fin des Assises nationales de la refondation (ANR), une importante délégation a été dépêchée au Ghana par le Président de la Transition, Assimi Goïta. Le but était de présenter les conclusions au président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat de la CEDEAO à savoir Nana Akufu Addo.

Le chronogramme proposé par l’exécutif malien est le suivant:

– Décembre 2023, révision constitutionnelle;

– Juin 2024 : Elections territoriales;

– Mai 2025 : Élections législatives et sénatoriales;

– Janvier 2026 : Élections Présidentielles.

Le pouvoir du Colonel Assimi Goïta opte donc pour 4 ans dans la fourchette de 6 mois à 5 ans proposée par les délégués des ANR. Un sommet aura lieu le 9 janvier à Accra sur le Mali pour trancher définitivement sur le dossier du Mali.

Partager.

Répondre