fbpx

Mauritanie : Loi de finances rectificative et coupes budgétaires

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Moctar Ould DjayLa Mauritanie fait actuellement face à des difficultés économiques et financières énormes. « La loi rectificative des finances présentée par le ministre des Finances Moctar Ould Djay, et votée en juillet dernier par les parlementaires, a comporté d’importantes coupes budgétaires qui ont touché plusieurs budgets 2015 prévus dans la loi de finances initiale. Les budgets de la présidence de la République, de 13 départements ministériels ainsi que celui du programme «Emel» (subvention de produits alimentaires) ont été diminués. Les coupes les plus importantes ont touché le programme « Emel» 7,7 milliards UM, le ministère de l’Habitat 5 milliards, le ministère de l’Agriculture 1,7 milliard, le ministère du pétrole 1,7 milliard, le ministère de la Défense 1 milliard et le ministère de l’Elevage 859 millions. Les réductions budgétaires sont liées à la chute des prix des produits miniers sur le marché international, les principales sources de revenus de la Mauritanie. Une consolation quand même: Les budgets de trois départements sociaux ont été revus à la hausse (Santé, Éducation et Affaires sociales).

Partager.

Répondre