fbpx

Mauritanie : un rapport annuel pour mieux cibler les opportunités que recèle le pays

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le cabinet d’intelligence économique et de conseil Oxford Business Group (OBG) vient de signer un mémorandum d’entente avec l’Agence de Promotion des Investissements en Mauritanie (APIM). L’objectif de ce MoU est de réaliser le tout premier rapport annuel consacré à l’économie mauritanienne.

«The Report : Mauritanie 2022. Cette collaboration repose sur un objectif commun, à savoir mieux faire connaître la Mauritanie à l’étranger et mettre en avant les opportunités d’investissement dans des secteurs offrant un énorme potentiel de croissance, tels que les mines, l’énergie et le tourisme. Un Focus Report, plus concis, sera également publié en partenariat avec l’APIM, avec une date de parution prévue le 11 janvier prochain », indique un communiqué de OBG reçu par AFRIMAG.

La Mauritanie a été fortement touchée par la pandémie de Covid-19, qui a eu des conséquences très lourdes sur ses échanges commerciaux avec les autres pays de la région et a entrainé une hausse du taux de chômage. Pourtant, l’économie a réussi à rebondir et renoue progressivement avec la croissance. «Le rapport d’OBG soulignera l’amélioration des performances économiques du pays et la résilience dont ont fait preuve certains secteurs pendant la crise », poursuit le communiqué. Ce bilan macro-économique permettra également d’apporter un éclairage sur plusieurs projets de modernisation progressive des équipements de production et du réseau logistique.

Le rapport annuel d’OBG effectuera une analyse détaillée des opportunités et défis présents dans chaque secteur stratégique, plus particulièrement l’agriculture, la pêche, l’exploitation minière, l’énergie et les communications, et présentera les perspectives de développement, les enjeux majeurs et les tendances du marché. La réponse du pays pour minimiser l’impact de la crise sur l’économie et assurer une reprise résiliente ainsi que la stratégie adoptée pour attirer les investissements étrangers, portée par la mise en œuvre d’un certain nombre de réformes et l’existence de plusieurs grands projets d’infrastructure, occuperont également une place de choix dans l’étude du cabinet d’intelligence économique.

La recherche sur le terrain sera menée à travers des entretiens, dont certains seront à retrouver dans le rapport final, avec les plus importantes personnalités du pays, ainsi que des dirigeants du secteur privé.

 «Nous voulons positionner la Mauritanie comme une destination attractive pour les investissements étrangers, et ainsi pousser davantage le développement économique du pays. Nous nous félicitons, donc, de ce partenariat avec OBG et du rapport sur la Mauritanie qui aidera à relayer globalement le potentiel du pays et les informations nécessaires pour les investisseurs mondiaux », souligne Aïssata Lam, Directrice générale de l’APIM.  

 

Partager.

Répondre