fbpx

RDC : Kinshasa veut réhabiliter son réseau ferroviaire

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le rapport des études de faisabilité technique pour l’implémentation du chemin de fer urbain de Kinshasa (en RDC) vient d’être rendu aux autorités gouvernementales.

Ces travaux préalables aboutiront à l’étape de mise en œuvre de ce projet qui porte sur la construction d’un réseau ferré de 300 km, dont un segment de 75 km déjà existant fera l’objet de réhabilitation.

Le développement de l’infrastructure s’exécutera en quatre phases et permettra d’interconnecter les vingt-quatre communes de la capitale congolaise.

Kinshasa

La réalisation des travaux est confiée à la Société commerciale des transports et des ports, anciennement connue sous le nom d’Office national des transports (Onatra), qui a associé l’expertise de certaines multinationales spécialistes de l’industrie ferroviaire telles que le chinois Sinohydro, l’italien Italfer… La durée d’exécution de l’ouvrage est fixée à 16 mois.

Le volet du financement sera assuré par la Chine, l’Italie ainsi que des bailleurs français. Il est attendu que ce réseau, une fois achevé, assure le transport de 3 millions de personnes par jour, contribuant ainsi à désengorger le trafic sur les axes routiers de la mégalopole kinoise.

Partager.

Répondre