fbpx

Reconfiguration du capital de TotalEnergies Egypt

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La firme française de private equity BPE Partners devrait recevoir un chèque de 30 millions de dollars pour se désengager complètement du capital de la filiale égyptienne du groupe TotalEnergies. La finalisation de la transaction est donnée pour imminente.

B Investments, la filiale en Egypte de la firme française de private equity BPE Partners, a accepté une offre de 30 millions de dollars pour la cession de 6,4% qu’il détient encore dans le capital de TotalEnergies Marketing Egypt. L’acquéreur est la holding du groupe énergétique français chargé des opérations sur le continent africain.

«Nous sommes très heureux d’avoir établi une relation fructueuse de dix ans avec l’un des principaux acteurs mondiaux de l’énergie pour créer l’une des plus grandes sociétés pétrolières et gazières du secteur privé en Egypte», a déclaré Hazem Barakat, Président et cofondateur de B Investments dont les propos sont rapportés par Ecofin qui cite un communiqué de la société. «Le fait de réussir une nouvelle sortie démontre une fois de plus notre capacité à créer une valeur importante pour les sociétés de notre portefeuille et, en fin de compte, pour nos actionnaires», ajoute-t-il.

A part sa valorisation, peu de détails ont filtré sur cette nouvelle cession de BPE Partners de ses participations dans la filiale égyptienne de TotalEnergies. C’est la deuxième phase de l’exit effectuée par la société de capital investissement après celle de 1,3% dans le tour de table de TotalEnergies Egypt.

Après les différentes approbations par les autorités de régulation, un premier paiement de 27,6 millions de dollars sera effectué suivi d’un second chèque de 2,2 millions de dollars sous réserve que soit finalisé un accord de distribution de produits entre TotalEnergies Marketing Egypt et un groupe émirati.

C’est en 2013 que BPE Partners avait soutenu l’ambition du groupe Total d’accroître ses parts de marché en Egypte. Son intervention a contribué à porter le réseau de stations-service à 240 en 2022 contre 70 à son entrée dans le capital.

Partager.

Répondre