fbpx

RSE : La Compagnie des Bauxites de Guinée élève ses normes

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG), a pris part en janvier 2022 à la 39ème conférence annuelle du Comité international pour l’étude de la bauxite, de l’alumine et de l’aluminium (ICSOBA).

Cette conférence réunit des experts internationaux, des scientifiques, des ingénieurs, des fournisseurs de technologies, des fabricants d’équipements et des représentants de l’industrie mondiale de l’aluminium. «En sa qualité de seule entreprise africaine à prendre part à cette rencontre internationale, la participation de la CBG à un événement de cette envergure témoigne de son engagement indéfectible à contribuer à l’avancement de la Guinée et de son peuple », indique le communique de CBG envoyé à AFRIMAG. Dans son discours d’ouverture, Souleymane Traoré, le Directeur général de la CBG, a rappelé l’importance des stratégies environnementale, sociale et de gouvernance dans la création d’une industrie durable.

« Depuis son ouverture il y a près de 50 ans, les opérations de CBG ont produit 500 tonnes métriques de bauxite – soutenant l’une des plus importantes industries minérales du pays et transformant finalement l’économie guinéenne basée sur les ressources – tout en mettant l’accent sur le développement humain », déclare  Souleymane Traoré. Et de poursuivre : « grâce à des partenariats avec des parties prenantes mondiales et le gouvernement de la Guinée, notre consortium s’est développé pour atteindre plus de 2 200 employés. Alors que nous poursuivons notre voyage ensemble, nous continuerons à offrir autant d’opportunités d’emploi aux Guinéens que possible. Actuellement, 90 % de nos employés sont guinéens ».

La CBG a toujours considéré ses communautés comme une partie prenante essentielle de l’entreprise. Au cours des dernières décennies, elle a investi plus de 60 millions de dollars dans les infrastructures et les services sociaux de base, notamment les écoles, les cliniques et l’amélioration des services d’eau.Les programmes CSI s’orientent désormais vers le développement des compétences et l’investissement dans des entreprises locales qui ont le potentiel d’être compétitives au niveau régional et de créer des opportunités d’emplois indirects.Plus récemment, l’entreprise a mis en place un programme CSI qui permet d’investir 2,5 millions de dollars par an, en mettant l’accent sur la création d’activités génératrices de revenus pour les communautés locales.L’entreprise s’est également engagée à mener une gestion responsable de l’environnement par la préservation des ressources locales et de la biodiversité, et à traiter tout impact historique sur les ressources en eau ou la qualité de l’air par le biais d’un suivi.En devenant signataire des normes environnementales et sociales de la Société financière internationale, de l’Initiative pour la gestion responsable de l’aluminium et des Principes directeurs des Nations unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme (UNGP), la CBG établit une norme pour un secteur minier responsable et durable. »En tant qu’entreprise, nous sommes impatients de jouer un rôle de premier plan pour mettre la Guinée sur la carte en tant que leader non seulement dans le secteur minier, mais aussi dans la création d’industries durables et d’une économie qui apporte de la valeur à notre peuple », Conclut Souleymane Traoré.  

Partager.

Répondre