fbpx

. Le Sénégal et DP World signent un contrat pour un port en eau profonde

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Un milliard et cent millions (1,1 milliard) de dollars c’est le montant de l’investissement que compte réaliser la société émiratie DP World pour construire l’un des plus importants ports en Afrique de l’Ouest, précisément au Sénégal. Une convention vient d’être signée entre Dakar et ce leader portuaire.

Jusqu’ici le port assure non seulement la quasi-totalité des échanges extérieurs du Sénégal, mais également près de 60% de ceux du Mali avec le reste du monde, hors pays de la sous-région. Cependant, cela pourrait bientôt changer, avec ce projet pharaonique de DP World localisé à Ndayane, à une cinquantaine de kilomètres de Dakar, non loin de Popenguine où se trouve la résidence d’été du chef de l’Etat sénégalais. 

La signature a eu lieu à Dakar entre Alioune Ndoye, le ministre sénégalais des Pêches et de l’économie maritime, Ababacar Sadikh Bèye, PDG du Port autonome de Dakar et Ahmed Ben Soulayem, PDG de DP World.

tinmar 970

Cet investissement est le plus important jamais projeté par une entreprise privée au Sénégal selon le principe du Build operate and transfer (Bot). Dans un premier temps, 837 milliards permettront la construction du port, alors que 290 autres millions de dollars serviront aux équipements de manutention. Ce qui représente la rondelette somme de 1,127 milliard de dollars pour la construction d’un terminal à conteneur et le développement d’une zone économique spéciale attenante à cette infrastructure de classe mondiale.

Il y a un mois, DP World avait annoncé l’intégration du Sénégal dans son projet appelé World Logistics Passport, l’initiative émiratie qui vise à renforcer les échanges entre les pays partenaires.

Partager.

Répondre