fbpx

Vaccins : 64 pays bénéficient de financements de la Banque mondiale  

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans son bilan 2021, la Banque mondiale révèle que plus de 64 pays bénéficient de ses financements pour l’achat et le déploiement de vaccins anti-Covid, pour un montant total de 6,3 milliards de dollars.

La Banque mondiale a assuré à ce jour l’achat de près de 300 millions de doses destinées à des pays en développement. Elle collabore également avec le mécanisme COVAX et avec l’Union africaine, dans le cadre du Fonds pour l’acquisition de vaccins en Afrique (AVAT), lequel permettra aux pays d’acheter et de déployer des vaccins au profit de 400 millions de personnes.

Le banque multilatérale a également conjugué ses efforts avec ceux du FMI, de l’OMC et de l’OMS pour former le Groupe de travail des dirigeants multilatéraux sur le Covid-19. Le but de cette initiative est de renforcer la coordination entre les institutions multilatérales, les gouvernements et le secteur privé afin de permettre aux pays en développement d’accéder plus rapidement aux vaccins ainsi qu’à d’autres outils sanitaires essentiels, en tirant parti des solutions financières et commerciales multilatérales. En outre, les financements de la Banque mondiale aident aussi les pays à acheter des équipements de protection individuelle, des produits thérapeutiques, des outils de diagnostic et de l’oxygène.

Il est prouvé que le moyen le plus rapide de mettre fin à la pandémie est de vacciner le monde entier. Or, à peine 7 % des habitants des pays à faible revenu ont reçu une dose de vaccin, contre plus de 75 % dans les pays à revenu élevé. Il est par conséquent indispensable d’assurer un accès large et équitable à des vaccins efficaces et sûrs contre la pandémie à coronavirus pour sauver des vies, mais aussi renforcer la reprise économique mondiale.

Partager.

Répondre