fbpx

IDE : L’Afrique du Sud reste une très bonne affaire !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon les données que vient de publier la Banque centrale, l’Afrique du Sud a réglé au premier semestre 2022 la somme de 674 milliards de rands, soit 39 milliards de dollars au titre de dividendes (transférés à l’étranger), d’intérêts, et de revenus aux investisseurs et travailleurs étrangers.

Conséquence immédiate de cette forte hausse de la rémunération des IDE est le retour en zone négative de la balance courante au cours du 2e trimestre après 7 trimestres consécutifs de solde positif.

L’Afrique du Sud, une valeur sûre

Les économistes de la Réserve sud-africaine (banque centrale) expliquent ce plongeon de la balance des opérations courantes par un déficit plus important que prévu du compte des revenus primaires, lui-même tiré par les remontées des dividendes par des filiales de multinationales à leurs maison-mères. En dépit d’incertitudes macroéconomiques et du risque politique qui pèsent sur le pays, l’Afrique du Sud reste malgré tout, une valeur sûre et une destination rentable pour les investisseurs étrangers. Par ailleurs, il semble que ces sorties de fonds n’ont pas pour l’instant, entamé la solidité des réserves de change sud-africaines et la solvabilité internationale du pays.

 

Partager.

Répondre