fbpx

L’armée ougandaise pourchasse les rebelles ADF en RDC

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Ouganda a lancé mardi 30 novembre en concertation avec Kinshasa une opération militaire en RDC contre des positions rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF), accusées par le Congo de massacres de civils et par Kampala de récents attentats revendiqués par le groupe djihadiste État islamique (EI).

Frappes aériennes et tirs d’artillerie depuis l’Ouganda ont été annoncés dans la matinée presque simultanément par des sources officielles en Ouganda et en République démocratique du Congo (RDC). « Les actions ciblées et concertées avec l’armée ougandaise ont démarré aujourd’hui avec des frappes aériennes et des tirs d’artillerie à partir de l’Ouganda sur les positions des terroristes ADF en RDC« , a indiqué le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya.

« Ce matin, nous avons lancé des frappes aériennes et d’artillerie conjointes contre des camps ADF avec nos alliés congolais« , a également affirmé le porte-parole de l’armée ougandaise (UPDF, Uganda People’s Defence Force). 
Des témoignages parvenus à Beni, chef-lieu du Nord-Kivu, province frontalière de l’Ouganda, ont ensuite fait état de l’entrée de soldats ougandais en RDC au poste frontière de Nobili.

 

 

 

Partager.

Répondre