fbpx

Le Haut représentant de l’UE propose à l’Europe d’être le partenaire de choix de l’Afrique

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans la perspective d’une visite qu’il entend effectuer en Afrique, le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, et Vice-président de la Commission de l’Union, Josep Borrell a proposé à l’Europe d’être un partenaire de choix de l’Afrique sur la base du slogan ‘’l’Europe et l’Afrique, partenaires pour un avenir commun’’.

Josep Borrell a fait cette proposition en reconnaissance du dynamisme qui caractérise le continent africain.

«Les investissements européens en Afrique sont 5 fois supérieurs à ceux de la Chine»

L’Afrique a entamé sa transformation numérique, avec une agriculture qui tend à être plus efficace et durable. L’Afrique continue de construire de ‘’nouvelles infrastructures pour renforcer les liens entre les peuples, en façonnant la sécurité collective du continent et en investissant dans la plus grande ressource de l’Afrique : sa jeunesse’’.

Abiy Ahmed, le Premier ministre éthiopien et Josep Borrel

Le diplomate européen a, à cet effet, rappelé que ‘’les investissements européens en Afrique sont plus de cinq fois supérieurs à ceux de la Chine. Un quart du commerce africain se fait avec l’UE contre 15 % seulement avec la Chine, 2 % avec la Russie’’. 
Selon Josep Borrell, ‘’90 % des exportations africaines entrent dans l’UE en franchise de droits’’.

150 milliards de dollars à investir dans le cadre de la Global Gateway

‘’L’UE travaille avec ses partenaires africains à la construction des premières usines de vaccins du continent et nous avons approuvé, lors du sommet UA-UE, un programme d’investissement de 150 milliards d’euros dans le cadre de la « Global Gateway ». Avec la Facilité européenne de soutien à la paix et nos missions de formation, nous contribuons à renforcer la paix et la sécurité’’ a-t-il précisé.

Le commissaire européen de soutenir que le monde subit les conséquences de la guerre en Ukraine pour laquelle il a appelé à ‘’réagir sans délai face à la crise alimentaire’’.

L’action de l’UE en Afrique, a-t-il fait savoir, est axée sur ‘’la solidarité avec ceux qui n’ont pas les moyens de se nourrir ; le soutien à la production alimentaire ; la facilitation du commerce agricole, l’alignement de sa réponse avec celle du système multilatéral, avec les Nations unies au cœur du dispositif’’.

Cette action est aussi axée sur le travail commun pour préserver la sécurité et la sûreté de l’Afrique. Pour cela, a indiqué M. Borrell, ‘’l’Afrique et l’Europe doivent préparer l’avenir au lieu de se tourner vers le passé’’.

‘’Nous travaillons à renforcer notre autonomie stratégique et nous soutenons la volonté de l’Afrique de faire de même. Nous devons travailler avec de multiples partenaires, sur la base du respect mutuel et du droit international. Telle est la règle du jeu au 21e siècle’’ a insisté le Commissaire Borrell pour qui ‘’c’est dans ce cadre, que l’Afrique et l’Europe doivent approfondir leur coopération, car nous partageons un avenir commun’’.

Rappelons que l’Union européenne est un partenaire stratégique du Niger en matière de coopération au développement et aussi sur les questions de sécurité.

Partager.

Répondre

Retrouvez nous sur Facebook !