fbpx

Lomé et Nouakchott nouent une alliance dans le secteur portuaire

Pinterest LinkedIn Tumblr +

C’est au cours d’une rencontre mercredi 13 octobre à Nouakchott que les deux chefs d’Etat, Faure Gnassingbé et Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani se sont engagés à approfondir la coopération dans les domaines portuaire et de la pêche entre le Togo et la Mauritanie.

Ces deux pays disposent des atouts dans ces secteurs, qui sont des poumons de leurs économies. Le Togo dispose du seul port en eau profonde en Afrique de l’Ouest et la Mauritanie possède -une plateforme portuaire qui offre une position géographique privilégiée pour les navires au départ de l’Europe.

Faure Gnassingbé et Mohamed Cheikh El Ghazouani

Abordant des sujets d’intérêt notamment la lutte contre la pandémie du coronavirus, ils ont rappelé à la communauté internationale l’urgence de la mise à disposition des pays africains de vaccins nécessaires pour enrayer la pandémie qui a « sérieusement affaibli l’économie mondiale en général et celle africaine en particulier ». Ils ont aussi estimé que « l’une des conditions d’une reprise économique post Covid-19, rapide et durable, passait nécessairement par l’annulation de la dette des pays africains ».

Préoccupés par la violence dans la sous-région du Sahel et le risque de son extension vers les pays voisins, les deux Chefs d’État ont réaffirmé « la nécessité d’un renforcement de l’engagement de la communauté internationale aux côtés du G5 Sahel dans sa lutte contre le terrorisme ».

Les deux Chefs d’Etat ont également abordé la question relative au changement climatique, et déploré le fait que l’Afrique reste la première victime de l’émission de gaz à effet de serre bien qu’elle en produise peu.

Partager.

Répondre