fbpx

Mali : Bamako annonce une enquête suite aux accusations de la Mauritanie

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le gouvernement malien s’est prononcé après la médiatisation de la convocation de son ambassadeur à Nouakchott sur un dossier délicat.

Les relations mauritano-maliennes semblaient se  dégrader. Sauf que le porte-parole du gouvernement vient de donner la version du Mali en adressant les condoléances des autorités maliennes à Nouakchott à la suite d’assassinats de commerçants mauritaniens au Mali. C’est la deuxième fois que des meurtres de ressortissants mauritaniens sont attribués par certaines sources à l’armée malienne.

Aussi, le colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du gouvernement malien, a déclaré « troublant » l’incident malheureux alors que son pays collabore activement avec la Mauritanie pour contenir les sanctions de la Cedeao et de l’Uemoa. Il ne manquera pas d’ajouter qu’aucune preuve ne met en cause les forces armées maliennes, pourtant pointées du doigt par Nouakchott.

Informant d’un échange entre les deux chefs d’États, Assimi Goïta et Mohamed Cheikh el Ghazouani, le porte-parole du gouvernement malien a annoncé l’ouverture d’une enquête et l’envoi d’une mission de haut niveau en Mauritanie « dans les plus brefs délais ».

 

 

Partager.

Répondre