fbpx

Mali : La Suède va retirer ses casques bleus

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le gouvernement suédois prévoit de retirer ses soldats en mission au Mali.

C’est le premier pays à prendre une telle décision qui pourrait être suivie par d’autres gouvernements européens. Dans un communiqué publié vendredi 14 janvier cité par l’agence de presse turque Anadolu, le gouvernement suédois justifie sa décision par la présence des mercenaires russes de la société Wagner et le report des élections à 2025 par la « junte militaire au pouvoir » à Bamako. Pour Stockholm, il n’est pas question de faire cohabiter ses soldats avec les mercenaires de Wagner
Ann Linde,  ministre des Affaires étrangères de la Suède, a assuré « posséder des preuves de la présence des mercenaires de Wagner au Mali ; Il est également clair que la junte militaire ne respecte pas les élections normales, et nous pensons que ceci peut avoir des conséquences sur nos soldats en mission, raison pour laquelle nous planifions de les retirer du Mali », a-t-elle déclaré.
La Suède avait déployé 215 soldats au Mali dans le cadre de la mission du maintien de la paix de l’ONU (Minusma).

Partager.

Répondre