Dernières nouvelles
Accueil » Echos éco » Mali. La Senelec à la rescousse d’EDM

Mali. La Senelec à la rescousse d’EDM

SenelecElectricité. La société publique d’électricité du Sénégal (Senelec) met à la disposition d’Électricité du Mali (EDM) un productible de 23 mégawatts via pour résorber le déficit de fourniture que connaît le Mali. C’est là la concrétisation d’un engagement ferme du président Macky Sall fait à son homologue malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) au terme de sa dernière visite de travail au Sénégal.
Car dix ans après le retrait de la firme française Bouygues, intervenu en 2004, via sa filiale SAUR, la compagnie malienne d’énergie EDM peine toujours à sortir de sa zone de turbulences. Le redressement de 2010 relevait d’un miracle qui n’a pas duré longtemps avant que les fortes tensions financières reviennent au niveau de la trésorerie d’EDM. Une situation qui s’est soldée par un manque à gagner de plus de 7 milliards de F CFA.
Dans l’accord de coopération sénégalo-malien, paraphé par les deux présidents, il est indiqué que le président Macky Sall a informé son homologue malien, IBK, que «des instructions ont été données afin que la chaîne des prestations (combustibles, pièces de rechange et autres intrants), liées à la production d’énergie et de la centrale de location de 40 mégawatts, soit exonérée de tous taxes et droits pendant la période contractuelle».
Pour rappel, pour les besoins du retrait de la SAUR, filiale du géant Bouygues, le Mali a dû débourser la bagatelle de 17 millions d’euros.

Electricité Energie Ibrahim Boubacar Keita Macky Sall Production énergétique Senelec

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Impulse