fbpx

Marché obligataire : L’émission d’eurobonds ivoiriens sur-souscrite 5 fois

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Très attendue, l’émission d’eurobonds de la Côte d’Ivoire, la première d’un pays d’Afrique subsaharienne après le Covid-19, a connu un véritable plébiscite, d’après le gouvernement ivoirien qui a communiqué les chiffres ce mercredi.

Abidjan voulait lever 1 milliard d’euros auprès des créanciers privés, les investisseurs ont répondu largement présents. En effet, selon Sidi Touré, porte-parole gouvernement ivoirien, dans une communication ce mercredi, l’émission obligataire a été souscrite cinq fois. Une excellente nouvelle non seulement pour le pays, mais également pour les autres du continent qui seraient tentés d’aller sur le marché primaire de la dette afin de financer le déficit budgétaire occasionné par la crise du Covid-19.

Il faut dire que pour les créanciers, les conditions offertes par le gouvernement ivoirien sont relativement bonnes, dans un contexte où les politiques mises en place par la plupart des banques centrales ont considérablement réduit les taux. Les eurobonds ivoiriens ont un taux facial de 5%, sur une durée de 12,2 ans. En effet, il faut rappeler que la Côte d’Ivoire a l’une des meilleures qualités de signature de la sous-région d’où cet engouement.


Les dernières sorties de pays sub-sahariens sur le marché des eurobonds datent du début de l’année avec les émissions de dette du Ghana et du Gabon, juste avant que ne survienne la pandémie. Cette nouvelle sortie ivoirienne intervient dans un contexte relativement difficile marqué notamment par le défaut de paiement de la Zambie.

Partager.

Répondre