fbpx

Niger : 672 écoles fermées dans la région de Tillabéri

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Plus de six cents écoles sont fermées dans la région de Tillabéri à l’ouest du pays, à cause de l’insécurité, a rapporté le Bureau de coordination des actions humanitaires de l’ONU (OCHA).

Selon le décompte de l’OCHA, au total 672 écoles sont fermées et 62.610 élèves non scolarisés. La menace persistante des éléments des groupes terroristes opérant dans cette région a provoqué d’importants mouvements de populations et le décrochage scolaire de nombreux élèves obligés de fuir leurs villages avec leurs parents. Malgré la pression exercée sur les populations, ces terroristes n’ont jamais réussi à occuper ces localités grâce à la ténacité de l’armée nigérienne.

Frontalière du Burkina Faso et du Mali, la région de Tillabéri est confrontée, depuis 2017, à des attaques des groupes terroristes actifs dans le nord du Mali où ils ont établi leurs bases-arrière. Face à la recrudescence des attaques, le gouvernement de Niamey a instauré l’état d’urgence dans toute la région ouest du pays.

 

Partager.

Répondre