fbpx

Nigeria: Le Vice-président se porte candidat à l’élection présidentielle de 2023

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Vice-président nigérian Yemi Osinbajo a formellement annoncé lundi 11 avril son intention de se présenter aux prochaines élections générales pour tenter de devenir le président du pays le plus peuplé en Afrique.

Dans une vidéo publiée sur son compte Twitter officiel, Osinbajo a espéré atteindre cet objectif à l’aide de la plateforme du Congrès de tous les progressistes (APC), le parti au pouvoir dans le pays.

Il a expliqué qu’il comptait mettre à profit ses sept années d’expériences au service du pays « en tant que Vice-président d’un vrai patriote nigérian, d’un serviteur de la nation en temps de guerre et de paix, d’un homme intègre, le président Muhammadu Buhari ». « Ensemble, nous avons traversé certaines des périodes les plus difficiles de l’histoire de notre nation, mais nous avons toujours mis l’accent sur la sécurité du pays, le développement des infrastructures et la croissance de notre économie », a-t-il indiqué. Osinbajo a déclaré que son souhait de se porter candidat à la présidence était également né du besoin de poursuivre le travail entamé en 2015 avec Buhari. Ces tâches incluent notamment la transformation radicale de l’architecture de sécurité et du renseignement, la poursuite de la réforme du système judiciaire et le fait de se concentrer sur la rémunération adéquate et le bien-être des membres du personnel judiciaire. « J’ai rendu visite à nos vaillants soldats dans le nord-est et à nos frères et sœurs des camps de déplacés. J’ai ressenti la souffrance et l’angoisse des victimes de conflits violents, d’attaques terroristes, d’inondations, d’incendies et d’autres catastrophes », a affirmé le Vice-président. « Je connais leurs espoirs, leurs aspirations et leurs craintes, et je suis certain que ces espoirs et ces aspirations sont les graines du grand Nigeria que nous désirons tous », a-t-il ajouté. Osinbajo, professeur de droit, a été élu aux côtés de Buhari en 2015 pour diriger les affaires de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Le duo a été réélu en 2019 avec la plateforme de l’APC.

Partager.

Répondre