fbpx

Sénégal : Au bord du gouffre, la Senelec appelle l’Etat au secours

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Etat sénégalais devait 247 milliards CFA à la compagnie nationale d’électricité, Senelec, il y a 3 ans. Au bord du gouffre, l’énergéticien vient de lancer un SOS à l’Etat afin de faire face à la flambée des prix internationaux des hydrocarbures.

Le président de la Commission de régulation du secteur de l’énergie, Ibrahima Amadou Sarr, a révélé que l’Etat sénégalais doit verser une compensation de 170 milliards FCFA (273,3 millions de dollars) à la Senelec, conséquence de l’augmentation des prix du baril de pétrole.

En effet, avec une production d’électricité largement dépendante des hydrocarbures, dont le prix a fortement augmenté ces derniers mois, la Senelec doit faire face à des charges plus élevées afin d’alimenter ses centrales. « Chaque trimestre, on fait des indexations pour voir les facteurs exogènes qui peuvent influencer le prix de l’électricité comme l’inflation sur le combustible », a expliqué Sarr dont les propos sont rapportés par l’agence Ecofin.

Le Sénégal espère faire passer la part du renouvelable dans son mix électrique à 30 % et a, par ailleurs adopté en 2021, une loi levant le monopole de la Senelec sur la production électrique d’origine renouvelable.

 

Partager.

Répondre