fbpx

Télécoms : Le groupe MTN va enfin sortir du bourbier afghan

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Depuis l’année dernière et dès le retour des talibans au pouvoir, le groupe sud-africain des télécoms MTN avait engagé des négociations avec de potentiels repreneurs de sa filiale en Afghanistan.

La société contrôlait alors 40 % des parts de ce marché disputé avec le groupe émirati Etisalat, entre autres. 

La météo s’éclaircit pour MTN qui pourrait bientôt finaliser son retrait du bourbier afghan. Ralph Mupita, le PDG du groupe a révélé à la presse économique de Prétoria, que la société avait reçu une offre de 35 millions de dollars pour ses activités en Afghanistan. Le nom de l’acheteur n’a toutefois pas été dévoilé. Si les négociations sont concluantes, MTN devrait recevoir 31 millions de dollars nets d’impôt.

Ralph Mupita

Ralph Mupita, PDG de MTN

MTN se concentre sur l’Afrique 

La sortie de l’Afghanistan fait partie de la stratégie de MTN qui consiste à se concentrer sur ses activités en Afrique et de simplifier sa structure afin de réduire son exposition aux marchés plus risqués. Le groupe s’était déjà retiré de deux autres «points chauds», la Syrie et le Yémen en 2021.

 

Partager.

Répondre