fbpx

Aérien : Jusqu’à 18 milliards de dollar de manque à gagner pour les compagnies africaines

Pinterest LinkedIn Tumblr +

On savait que l’année 2020 n’était pas bonne pour les compagnies aériennes africaines, mais les nouvelles ne s’améliorent pas non plus pour celle en cours. En effet, le manque à gagner en termes de chiffres d’affaires était fort en 2020 et durant ce premier semestre les pertes commerciales restent importantes.

Si Ethiopian Airlines a su tirer son épingle du jeu en réinventant son activité. Les transformations des avions de passagers en cargo, lui a permis de ne pas trop ressentir la forte baisse de son chiffre d’affaires, puisque malgré tout, la première compagnie du continent a pu être légèrement bénéficiaire. Cependant, elle demeure une exception.

En cette année 2021 commençante, l’Organisation de l’aviation civile internationale (Oaci) estime que les compagnies africaines connaîtront un manque à gagner variant de 4,7 à 5,9 milliards de dollars en termes de ventes. C’est dire que les prévisions actuelles pour le premier semestre sont moitié moins importantes que ce que pouvaient penser les analystes de l’Oaci. Dans l’hypothèse la plus pessimiste la différence est même de 67% par rapport aux précédentes projections faites avant la pandémie.

La question qui se pose est de savoir si les compagnies africaines pourront tenir le coup, sachant qu’elles ont déjà connu un manque à gagner de 13,5 milliards de dollars en 2020, soit 68% de moins que prévu avant février 2020.

Le vaccin sur lequel reposaient tous les espoirs semble malheureusement inaccessible pour le moment, aussi bien pour les pays africains que pour beaucoup d’autres dans le monde. C’est dire que les mesures sanitaires restrictives ont encore de beaux jours devant.

Partager.

Répondre