fbpx

Afrique du Sud : Vodacom cherche ses actionnaires «disparus»

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vodacom South Africa a engagé des investigations pour retrouver de nombreux actionnaires qui ne se sont pas manifestés afin de toucher 4,15 millions de dollars (61 millions de rands) de dividendes qui leur reviennent de droit.

Il s’agit principalement des actionnaires intégrés à l’opérateur télécoms via le programme d’autonomisation économique des Noirs (BEE) YeboYethu, mis en place depuis 2008.

Vodacom Group indique que les dividendes sont payés deux fois l’année. Ils sont annoncés en mai et novembre, et versés en juin/juillet et décembre. Le premier paiement des dividendes par Vodacom South Africa est intervenu le 5 juillet dernier au titre de l’année fiscale 2020 close en mars 2021.

Byron Kennedy, le porte-parole de la société, a expliqué que celle-ci n’est toujours pas « en mesure de contacter ces actionnaires, malgré des coûts et des efforts importants pour tenter de les retrouver ». Vodacom a déjà lancé plusieurs campagnes de sensibilisation en langues locales dans plusieurs radios nationales. L’opérateur télécoms est même allée jusqu’à s’offrir les services de Gateways Tracing Services, une société de traçage locale pour traquer les actionnaires qui ont des dividendes non réclamés.

C’est depuis l’année dernière que Vodacom South Africa a pris des mesures pour retrouver certains de ses actionnaires portés disparus. Ces actions étaient intervenues après que la compagnie s’est retrouvée avec 73 millions de rands de dividendes non réclamés. Vodacom précise que les personnes sur lesquelles elle peine à mettre la main sont en grande partie celles qui ont modifié leurs coordonnées de domicile et leurs informations bancaires sans en informer la société.

 

 

Partager.

Répondre