fbpx

Agriculture : Le gouvernement guinéen et l’AFD comptent relancer l’arachide.

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une convention a été signée récemment entre le ministre de l’Agriculture Roger Patrick Milimono et le représentant de l’Agence française de développement (AFD), Aboubacar Samoura pour la relance du Projet de développement agricole du bassin arachide de Dabola (PDABAD) en Haute Guinée.  

 

Ce projet servira à booster la production des cultures fluviales en particulier celle de l’arachide. Il permettra également de procéder à des petits aménagements pour les autres cultures qui sont notamment le riz, le maïs, les cultures maraichères et les produits forestiers non ligneux qui sont les préoccupations quotidiennes dans les zones du projet.  

Financé par l’Agence française de développement (AFD) à hauteur de 7.700.000 euros pour un délai d’exécution de cinq ans, il convient de rappeler que le dit Projet couvre les préfectures de Dabola, Dinguiraye, Kouroussa et Faranah.  

Des localités de la Haute Guinée frontalières au Mali et la Côte d’Ivoire. Le PDABAD est dédié à la sécurité alimentaire et nutritionnelle. La Guinée compte ainsi booster la productivité relative aux filières cibles et augmenter les revenus de ménages agricoles de la haute Guinée.  

Partager.

Répondre