fbpx

Cameroun : Le Trésor lance son plan 2022 d’émissions obligataires

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Etat camerounais a procédé hier 14 février à une émission d’obligations du Trésor assimilables (OTA) d’une maturité de 10 ans et d’un taux d’intérêt de 5% sur le marché des titres publics de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC).

Le Trésor camerounais espère mobiliser 12 milliards de FCFA pour le financement de plusieurs projets dans le pays. C’est la deuxième opération du Trésor camerounais de maturité similaire (10 ans) sur ce marché après celle de mai 2020. Reste à savoir si avec 2 points en moins sur le taux d’intérêt de la précédente émission, les investisseurs répondront présent dans le contexte où le marché des titres publics est peu attractif aux papiers de plus de 5 ans aux dires des professionnels. Malgré tout, le Cameroun compte sur l’efficacité de son vaste réseau d’intermédiaires en valeurs du Trésor (constitué de 21 banques) et surtout, sur la crédibilité de sa signature. En effet, depuis le lancement du marché des titres de la BEAC il y a 11 ans, le Cameroun y a effectué des remboursements d’environ 3 000 milliards de FCFA sans le moindre défaut. Ce qui en fait un demandeur de capitaux plutôt solvable.

Selon la loi de finances 2022, le Trésor devrait lever 350 milliards de FCFA par émissions de titres publics. Ces opérations de levée de fonds se dérouleront conjointement sur le marché des titres de la BEAC et sur le marché financier sous-régional (BVMAC) que le Cameroun va retrouver cette année.

Partager.

Répondre