fbpx

Développement du marché intérieur : la Tanzanie parie sur la grande route de Dodoma

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce projet routier fait partie d’un plan directeur qui vise à transformer l’agglomération de Dodoma en ville prospère et durable pour ses 2,4 millions d’habitants.

Approuvé en 2019 par la BAD, le coût total du projet est de 214,69 millions de dollars, la Banque fournissant près de 65 % du financement, soit 137,3 millions de dollars environ. Le reste par d’autres bailleurs de fonds et le gouvernement tanzanien.

Le président du Groupe de la Banque africaine de développement, Dr Akinwumi A. Adesina, s’est joint mercredi à la présidente tanzanienne Samia Suluhu Hassan pour procéder au lancement officiel de la construction du projet historique de rocade extérieure de la ville de Dodoma.

C’est un projet routier de 112,3 km, en grande partie financé par la Banque africaine de développement. Il fait partie du corridor routier transafricain qui relie Le Cap au Caire via Dodoma, en traversant le corridor central via Dar es-Salaam pour rejoindre l’intérieur de la Tanzanie.

«Nous saluons la Banque africaine de développement pour son soutien stratégique à la Tanzanie, et plus particulièrement pour son soutien au développement des infrastructures », déclare Samia Suluhu Hassan, Présidente de la Tanzanie. Elle n’a pas manqué de rendre un vibrant hommage à son prédécesseur, feu le président John Magufuli, pour avoir initié le projet. «Cette route nous donnera accès à de nouveaux marchés, ce qui permettra de produire davantage et de développer l’économie», poursuit-elle.

C’est également l’occasion pour le Président de la BAD d’ajouter : «la rocade extérieure de Dodoma est bien plus qu’un projet routier. Elle comportera des infrastructures sociales bien conçues dont les jeunes et les femmes seront les bénéficiaires. Elle renforcera également la capacité institutionnelle des agences d’exécution et améliorera les mesures de sécurité routière”.

Approuvé en 2019 par la BAD, le coût total du projet est de 214,69 millions de dollars, la Banque fournissant près de 65 % du financement, soit 137,3 millions de dollars environ. 41,8 millions de dollars proviennent du fonds Africa Growing Together, financé par la Banque populaire de Chine. La contribution du gouvernement tanzanien à ce projet s’élève à 34,5 millions de dollars.

«Intégrer l’Afrique »

Ce projet routier fait partie d’un plan directeur qui vise à transformer l’agglomération de Dodoma en une ville prospère et durable pour ses 2,4 millions d’habitants. Il dessert les marchés régionaux de la Tanzanie, du Burundi, du Rwanda, de l’Ouganda et de la République démocratique du Congo, incarnant ainsi l’une des cinq grandes priorités de la Banque africaine de développement : «Intégrer l’Afrique ».

Lorsqu’elle sera achevée, la route devrait améliorer l’accessibilité de la ville de Dodoma, de ses environs et de toute la région. Elle permettra également de réduire les coûts et les temps de transport.Ceci étant, avant la cérémonie de pose de la première pierre, Dr Adesina a été reçu en audience par la présidente Hassan pour discuter de futures collaborations.

Pour rappel, la Tanzanie, membre fondateur de la Banque africaine de développement, bénéficie de l’un des plus gros portefeuilles de l’institution panafricaine dans la région de l’Afrique de l’Est. En janvier 2022, le portefeuille actif de la Banque comprenait 23 opérations évaluées à 2,5 milliards de dollars.

 

Partager.

Répondre