fbpx

FMI, Banque mondiale : Retour en grâce du Mozambique

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Max Tonela, ministre des Finances du Mozambique 

Après avoir suspendu leur aide suite à la découverte d’une dette cachée de plus de 2 milliards de dollars en 2016, les partenaires financiers du Mozambique font leur grand retour dans le pays.

Après le FMI, c’est au tour de la Banque mondiale de relancer ses programmes de soutien financier au gouvernement. 
La Banque et Maputo ont conclu lundi 22 août, une convention de financement portant sur un don de 300 millions de dollars de la Banque en faveur de l’Etat mozambicain. Selon l’institution de Bretton-Woods, «cet accord s’inscrit dans une logique de soutien aux réformes mises en place afin d’améliorer le secteur public». D’après le ministre mozambicain des Finances, Max Tonela, les fonds serviront à financer des projets infrastructurels qui permettront de relancer l’économie tout en améliorant les conditions de vie de la population.

Lire aussi : Terres rares : Partenariat entre l’OCP et Rainbow Rare Earths


Ce financement est le premier apporté à Maputo par la Banque mondiale depuis six ans. La Banque  multilatérale comme le Fonds monétaire international avait interrompu tout crédit au Mozambique suite à l’affaire dite des «
Tuna Bonds», la dissimulation d’une dette de 2 milliards de dollars dans les finances publiques. La volonté de l’actuel gouvernement de restructurer sa dette et les poursuites judiciaires en cours ont rassuré les partenaires financiers. En mai dernier, le gouvernement mozambicain avait ainsi obtenu un accord pour un programme financier de 456 millions de dollars avec le FMI.

Partager.

Un commentaire

Répondre