fbpx

Guinée : protocole d’accord entre Arrow Minerals et Amalgamated Minerals

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La société minière australienne Arrow Minerals a signé un protocole avec le groupe Amalgamated Minerals propriétaire du permis d’exploitation 22967. Le bloc concerné est celui de l’extrême nord du gisement géant de fer de Simandou.

Cette première phase ouvrira les négociations entre les deux compagnies en vue d’une prise de participation majoritaire d’Arrow Minerals dans le projet. Si les deux parties parviennent à un accord définitif d’ici septembre, la société australienne aura 33,3% d’intérêt dans Amalgamated en échange de l’émission de 500 millions d’actions ordinaires. 

Le pourcentage de l’actionnariat qui pourrait s’élever à 60,5% en finançant durant 24 mois 2,5 millions de dollars en divers travaux d’exploration. Une clause sur laquelle s’est voulu intraitable le colonel Mamadi Doumbouya, le numéro 1 guinéen.

«Le projet de minerai de fer de Simandou Nord permet à Arrow de participer au développement d’une région où, jusqu’à présent, les richesses minérales sont restées bloquées en raison de contraintes infrastructurelles. L’émergence d’un engagement combiné entre le gouvernement et l’industrie ouvre la voie à Arrow» a confirmé le Directeur général Hugh Bresser.

Il faut rappeler que le 4 juillet dernier, l’Etat guinéen avait annoncé l’arrêt immédiat de toutes les activités relatives au projet Simandou. Les sociétés Rio Tinto et Winning Consortium avaient été vidées après un constat de l’Exécutif pour un manque de volonté des deux sociétés à privilégier un partenariat gagnant-gagnant pour le développement du projet.

L’État est donc au coeur du jeu et entend bien définir les règles du jeu pour qu’il y ait des réalisations infrastructurelles, routières, ferroviaires et portuaires au-delà de la seule exploitation de fer.

Partager.

Répondre